Relooking d'une salle de restaurant

François et Maryse ont fait appel à mes services suite à l'achat d'un restaurant. Dernière rénovation en date de ce lieu : 20 ans... Autant dire que nous avions un peu de travail devant nous !

Après la rénovation

Pour cette réalisation, les clients m’ont entièrement fait confiance et m’ont donné carte blanche, après de longues heures à discuter, j’avais cerné leurs goûts : authenticité, modernité, chaleureux avec une touche de couleur.

Mes impressions au début du chantier :

La première : les tomettes au sol sont magnifiques et en très bon état.

La seconde : pourquoi autant de poutres...en polystyrène marron foncé

Cet endroit m'inspirait ! J'ai donc proposé à mes clients un style industriel, qui mettrait en valeur ces tomettes rouges et de repeindre le plafond en blanc mâte pour effacer ces poutres en polystyrènes. Il aurait été possible de les retirer, mais le devis de la société de peinture explosait (en effet, entre retirer les poutres, enlever les traces de colle néoprène, enduire l'intégralité du plafond, et le repeindre, nous dépassions les 10 000 €).

 

 

 

Afin de moderniser l'ensemble, nous avons modifié plusieurs pôles :

- le bar : il y avait des colombages tout le long. Pour un gain de temps et d'argent, nous l'avons plaqué et recouvert d'un noir mâte Glycéro (peinture très bonne tenue). Les étagères en bois foncé ont été remplacées par du frêne brut recouvert d'une huile de protection. Afin de donner une belle perspective, une crédence en miroirs a été posée entre les deux étagères. De plus un rideau en lin bleu canard a été installé devant le compteur électrique.

- La cheminée : le dessus de cette dernière était en trapèze, très à la mode dans les années 80, mais pas en 2017... Nous l'avons donc plaquée à angle droit, et recouvert d'une peinture noire ardoise, afin qu'elle serve de support pour les menus du jour, les évènements du restaurant....

- Le renfoncement : avant il n'était pas du tout exploité, l'ancien propriétaire l'utilisait en stockage. Moi, j'y ai vu un endroit cosy. Des banquettes, des étagères, des cadres, des coussins... un endroit accueillant pour les touristes pour y prendre un thé en rentrant de ballade.

- L'entrée : pour délimiter cette dernière, nous avons installé un paravent, dessiné par mes soins et confectionné par un menuisier local. Petit plus, deux niches ont été créées grâce à deux caisses à vin brute. Cette entrée est désormais accueillante, et permet aux personnes ayant commandé des plats à emporter, d'attendre dans des petits fauteuils confortables, tout en sirotant une boisson.

 

 

 

 

Proposition du plan 3D

 

Les idées relooking

- Un immense buffet, en bois teinté : poncé et repeint j'y ai vu une très belle séparation entre la salle de restaurant et le coin "petit déjeuner" de l'hôtel.

- Une cave à vin imitation bois, très imposante : un coup de peinture ardoise noire et là voilà plus moderne et surtout utile ; désormais la carte des vins est affichée en grand, au vu de tous.

- Le mobilier : toujours dans un souci de consommer moins, j’ai proposé aux clients de relooker tables et chaises afin qu’ils s’adaptent au décor. Les plateaux de table ont été poncés à blanc puis protégés par un vernis bateau (moins contraignant que de l’huile, où il faut au minimum, une fois par an, en remettre afin d’avoir une protection optimale) et les pieds, pour le côté industriel, ont été repeins en noir (avec la peinture Horus de chez Guittet, petite merveille pour ce qui est de l’accroche et du maintien).

Concernant les chaises, elles venaient d’une des manufactures de paillage de Fayl-Billot (qualité +++), je ne voulais donc pas m’en séparer. Pour leur donner un brin de modernité, nous avons juste repeins l’arrière des chaises, ce qui avait deux avantages : Plus original que si nous avions repeins l’intégralité des chaises.

Les pieds avant étant énormément sollicités par les chocs, la peinture se serait rapidement écaillée ; ce qui aurait demandé énormément de travail à mes clients pour les entretenir chaque année. Ce projet a été réalisé il y a 4 ans et ni les chaises ni les tables n’ont eu besoin d’un petit coup de rafraichissement.

Avant la rénovation

 

 

Cette prestation a été réalisée en un mois et la formule choisie est « décorum ».


Remonter